Archives par mot-clé : manifestation

PREMIER MAI : LWA TRAVAY, FOUY AN BWA !

20160501_103752Comme chaque année, on a participé à la journée internationale de lutte des travailleurs. On a manifesté aux côtés des syndicats pour exiger le retrait de la loi travail. En tout 2000 manifestants ont protesté en Guadeloupe contre les attaques du patronat et du gouvernement contre les travailleurs. WOULO BA YO !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎CombatOuvrier‬ ‪#‎loitravail‬ ‪#‎loitravailnonmerci‬ ‪#‎OnVautMieuxQueCa‬ ‪#‎loielkhomri‬ ‪#‎onestpasdesesclaves‬

CONTRE LA LOI TRAVAIL : PREMIÈRE MANIFESTATION A POINTE-À-PITRE

20160331_100658_rognCe matin, nous étions 150 à exiger le retrait de la loi El Khomri. Nous nous sommes rassemblés devant Rémy Nainsouta puis nous avons manifesté dans les rues de Pointe-à-Pitre. Il y avait des étudiants et des lycéens avec le journal Rebelle, des travailleurs des syndicats CGTG, FO et FSU, et des militants de Combat Ouvrier, du Parti de Gauche, du Parti Communiste Guadeloupéen et du CIPN.
Cette loi est inacceptable : elle prévoit d’augmenter la durée du travail, de diminuer les salaires, et de faciliter les licenciements. La mobilisation contre cette loi grossit chaque semaine, les grèves et les manifestations ont été très nombreuses en France. Il faut continuer !
LA SEMAINE PROCHAINE IL FAUDRA ÊTRE ENCORE PLUS NOMBREUX À CRIER : LWA TRAVAY AWA !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎CombatOuvrier‬ ‪#‎loitravail‬ ‪#‎loitravailnonmerci‬ ‪#‎OnVautMieuxQueCa‬ ‪#‎loielkhomri‬ ‪#‎onestpasdesesclaves‬

REFUSONS LA LOI « EL KHOMRI » RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION CE JEUDI 31 MARS À 9H, DEVANT LE CENTRE RÉMY NAINSOUTA À POINTE-À-PITRE.

La loi « travail » ou loi « El Khomri », du nom de la ministre du Travail, est une attaque très grave contre tous les travailleurs et contre les chômeurs.
Avec le « supplément colonial » qui sévit aux Antilles, nous avons déjà un patronat héritier de l’esclavage et de l’économie de plantation qui est méprisant, arrogant, persuadé d’avoir tous les droits. Si cette loi qui les encourage encore plus à piétiner les droits des salariés devait être votée, ils ne se sentiront plus de limites !
Ici, avec un chômage massif des jeunes, si la loi est votée on sera précaires à vie. Nous avons donc encore plus de raisons qu’en France de refuser la loi El Khomri !
C’est pourquoi, avec d’autres organisations (CGTG, Combat ouvrier, FSU, Parti communiste guadeloupéen, Parti de gauche Guadeloupe) le journal Rebelle ! appelle à un : RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION JEUDI 31 MARS 2016 À 9H, DEVANT LE CENTRE RÉMY NAINSOUTA À POINTE-À-PITRE.
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎CombatOuvrier‬ ‪#‎loitravail‬ ‪#‎loitravailnonmerci‬ ‪#‎OnVautMieuxQueCa‬ ‪#‎loielkhomri‬ ‪#‎onestpasdesesclaves‬

1er MAI : MOBILISATION RÉUSSIE !

Ce matin 2500 personnes ont manifesté dans les rues de Sainte-Rose pour protester contre les licenciements, la précarité et les attaques du gouvernement contre les travailleurs. Comme chaque année, l’équipe du journal Rebelle ! était présente aussi. L’État et les gros patrons organisent le chômage massif pour maintenir les salaires au plus bas (6 jeunes sur 10 sont au chômage) et ceux qui trouvent un boulot travaillent bien souvent sans contrat et sans être payés. Les jeunes ont toutes les raisons de manifester aussi le 1er mai !
Ci-dessous le reportage de Guadeloupe 1ère
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/5543b3e406361d4915c026fd/e5ca48e1f341401a8430597134290159?wmode=transparent&chromeless=0&autoplay=1

26 MARS : MOBILISATION RÉUSSIE À POINTE-À-PITRE !

La plupart des syndicats de Guadeloupe ont appelé à se mobiliser contre les licenciements, le blocage des salaires, les contrats précaires… Et aussi contre les difficultés du quotidien, comme le prix trop élevé des carburants et les coupures d’eau.
2000 personnes ont manifesté dans les rues de PàP. Les Rebelles ont participé aussi !
En ce moment, le gouvernement et les patrons attaquent les travailleurs sans arrêt, sous prétexte que c’est la crise. Pendant ce temps-là les riches profitent, et ils sont de plus en plus riches.
Le 26 mars, les travailleurs et la population ont fait entendre leur colère.
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬