Archives par mot-clé : Dormoy

DÉFENDEZ LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ET REBELLE ! LE 3 MARS 14H DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE

une70REBELLe numéro 70 (ci-dessus la Une et la page 8) sort demain. Au sommaire :
– Après l’attentat à Charlie Hebdo : les autorités défendent-elles vraiment la liberté d’expression ? Non, sinon ils n’auraient pas monté un procès bidon pour condamner Rebelle ! Des infos sur ce qui se passe dans les écoles après cet attentat, et une page de débat sur les religions.
– Dossier sur le lycée de Petit-Bourg : Au secours, le proviseur a vraiment peur des jupes ! Témoignages.
– Mais aussi des articles sur les ouvriers de la banane, sur les droits des étrangers en Guadeloupe, …
En vente dès le 5 février devant les lycées, à la fac, et au carrefour Frébault à Pointe-à-Pitre le samedi matin !
Le numéro précédent du mois de janvier est téléchargeable via le lien:
http://journalrebelle.com/wp-content/uploads/2015/02/69REBEL.pdf

#JournalRebelle #Guadeloupe #Sexisme #Répression #CharlieHebdo

PROCÈS DU BÉKÉ DORMOY : TRAVAYÈ BANNANN O KONBA !

Le 16 décembre, le patron de la banane Louis Dormoy était convoqué au tribunal de Basse-Terre. Il refuse de reconnaitre l’accident de travail pour un ouvrier qui est mort sur sa plantation en 2009. Pourtant tous les éléments montrent que l’ouvrier a fait une chute pendant qu’il travaillait en hauteur sans aucune protection. Dormoy koupab ! L’inspection du travail dénonce depuis des années le refus de ce patron de respecter les règles de sécurité. En 25 ans, 10 ouvriers sont morts sur la plantation.

DSCN2282Face au juge et à ses ouvriers qui avaient rempli la salle d’audience, Dormoy a déclaré : « si j’avais su que Simon George serait mort je ne lui aurais pas dit de travailler ce jour-là. ». C’est vraiment minable ! Dormoy a eu beaucoup de réticence à répondre au juge sur les bénéfices de la plantation et sur son salaire.

DSCN2283Le procureur a requis 6 à 8 mois de sursis pour Dormoy et 8000 € d’amende. L’équivalent de notre condamnation, celle de Sony et de Raphaël, pour des soi-disant menaces et violences envers des policiers. Mi jistis a yo ! La vie d’un ouvrier ne vaut pas grand-chose pour eux… Le jugement sera rendu le 13 janvier 2015.
#Journalrebelle #Guadeloupe

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

GRÈVE DES TRAVAILLEURS DE LA BANANE SUSPENDUE : DORMOY A FINI PAR LÂCHER DES SOUS !

Jeudi dernier, sous la pression de la mobilisation, Louis Dormoy a été contraint de venir négocier à Jarry avec les travailleurs. Pourtant c’est lui qui affirmait il y a quelques années : « jamais je ne m’assiérai pour discuter avec les nègres qui travaillent pour moi » !
Le béké s’est engagé à verser 1200 € à tous les ouvriers de sa plantation. Il devait cet argent, parce que les travailleurs ont cessé le travail pour protéger leur santé. Les autorités ont donné 3 mois à Dormoy pour mettre sa plantation aux normes.
Les travailleurs reprennent le boulot lundi, mais ils vont continuer à lui mettre la pression !
#Journalrebelle #Guadeloupe #Grève #CGTG #béké #Travailleurs

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

TRAVAILLEURS DE LA BANANE MOBILISÉS SUR LE PORT !

141119_blocage_port_jarry_ppDepuis un mois et demi, les ouvriers de la plantation du béké Dormoy sont en grève contre leurs conditions de travail dignes de l’esclavage. Des rapports ont montré qu’un travailleur porte chaque jour 7 tonnes de banane sur son dos. Chaque année, un ouvrier sur quatre est victime d’un accident de travail. En 25 ans, il y a eu 10 morts sur la plantation.
L’inspection du travail, la préfète et même d’autres patrons de la banane donnent raison aux travailleurs et conseillent à Dormoy de se mettre en règle. MÉ TÈT A BÉKÉ-LA RÈD MÈM !

141119_blocage_port_jarry_2_ppMalgré ses belles paroles, la préfète n’a toujours pas envoyé les gendarmes sur Dormoy. Elle les envoie tabasser les grévistes.
Les travailleurs ont décidé qu’aucune banane ne partira du port de Jarry. YO NI RÉZON !
#Journalrebelle #Guadeloupe #Grève #CGTG #béké #Travailleurs
Photos Guadeloupe 1ère

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132