Archives par mot-clé : Combat Ouvrier

IL Y A 50 ANS, L’AFFAIRE SRNSKY : UN RACISME « SANS PAREIL »

Srnsky était un blanc, propriétaire d’un grand magasin de chaussures à Basse-Terre qui s’appelait « Sans Pareil ». Le 20 mars 1967, il a lâché son chien sur Raphaël Balzinc, un cordonnier noir. Balzinc, un homme âgé et infirme, s’est retrouvé à terre et a été mordu.
Des travailleurs, des gens de la ville et des lycéens révoltés se sont rassemblés devant le « Sans Pareil ». En colère, ils ont saccagé le magasin et la voiture de Srnsky, qui a réussi à s’enfuir. Le lendemain, l’émeute a continué et les manifestants ont mis le feu.
La police est intervenue et il y a eu au moins 50 blessés. Dans ces années, en Guadeloupe, le racisme et les inégalités étaient encore plus forts qu’aujourd’hui, séquelles de la politique coloniale de la France. Deux mois après, ce sera le massacre de mai 67 dans les rues de Pointe-à-Pitre.
DEMAIN, LE 18 MARS 2017, À L’APPEL DE COMBAT OUVRIER, RASSEMBLEMENT DEVANT L’ANCIEN MAGASIN « SANS PAREIL ». RENDEZ-VOUS À 9H DEVANT LA MAIRIE DE BASSE-TERRE !
#JournalRebelle #Guadeloupe #CombatOuvrier

VICTOIRE TOTALE DES GRÉVISTES DU CRÉDIT AGRICOLE !

20160727_181343Après un mois de grève les salariés ont obtenu la satisfaction de leurs revendications : abandon de la suppression des 40% de vie chère, paiement des jours de grève et l’arrêt des poursuites contre les grévistes. Dès le 22 juillet, après la journée de mobilisation générale et le blocage du port de Jarry, la direction en panique avait déjà annoncé sur les médias l’abandon de la suppression des 40%. Mais le directeur Leduc voulait décourager les grévistes, il a fait trainer la signature d’un accord jusqu’à ce matin à 3h35. C’est lui qui porte l’entière responsabilité des difficultés rencontrées par les clients de la banque.
Cette victoire fera réfléchir à deux fois les gros patrons et les dirigeants politiques qui veulent attaquer la prime de vie chère et les salaires des travailleurs aux Antilles.
Les salariés reprendront le travail ce vendredi 29 juillet et recommenceront à recevoir la clientèle à partir de samedi pour certaines agences.
WOULO POU KONBA A TRAVAYÈ CRÉDIT AGRICOLE !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

MOBILISATION GÉNÉRALE DU 22 JUILLET : WOULO BA TRAVAYÈ O KONBA !

Le 22 juillet, plusieurs organisations syndicales avaient appelé les travailleurs à se mobiliser pour renforcer les grèves du Crédit Agricole contre la suppression des 40% de vie chère, d’IDEX Énergie, des agents communaux de Capesterre-Belle-Eau et des ouvriers agricoles de la plantation Mont Loué. Des centaines de travailleurs ont manifesté à Jarry depuis le centre d’affaire du Crédit Agricole jusqu’au port autonome.
Au bout d’une journée de blocage du port et face à la perspective d’une nouvelle mobilisation générale, les gros patrons et la préfecture ont eu peur ! La direction du Crédit Agricole a déclaré sur les médias qu’ils abandonnaient la suppression des 40%. Les travailleurs du Crédit Agricole restent mobilisés jusqu’à la satisfaction de l’ensemble de leurs revendications. La direction d’IDEX Énergie déjà condamnée à deux reprises parce qu’elle refuse d’appliquer le statut des IEG (incluant une prime de vie chère de 25%) reprendra les négociations mardi. Quant au maire de Capesterre-Belle-Eau, il a aussi été contraint de reprendre les négociations avec les grévistes ce lundi.

FÒS POU SÉ GRÉVIS-LA ! NOU VANSÉ SI YO !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

AFFAIRE MARVIN : RENDEZ-VOUS LE 9 JUIN !

marvin_photoEn février, Marvin était convoqué au tribunal de Pointe-à-Pitre à cause de sa prof de français et de son proviseur, qui ont abusé de leur pouvoir et prétendu que Marvin serait un terroriste.
Les lycéens de Faustin avaient fait grève pour le soutenir.
Le 26 mai, le procès s’est poursuivi à Basse-Terre. Nous étions une bonne trentaine à accompagner Marvin et sa famille. Le juge nous a demandé de sortir de la salle, en expliquant que, pour une telle procédure, rien ne l’oblige à nous laisser assister à l’audience. Pourtant, normalement un procès doit être public !
La procureure a dit à Marvin : « vous n’avez pas commis de faute, mais la procédure est déjà lancée ». Les autorités savent très bien que Marvin n’a rien se reprocher. Mais ils ne veulent pas reculer, et ils continuent à persécuter Marvin.
Ce n’est pas fini, car le procès va continuer le 9 juin. Il faut qu’on soit encore plus nombreux à se mobiliser pour soutenir Marvin !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎CombatOuvrier‬