Archives par mot-clé : charlie hebdo

DÉFENDEZ LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ET REBELLE ! LE 3 MARS 14H DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE

une70REBELLe numéro 70 (ci-dessus la Une et la page 8) sort demain. Au sommaire :
– Après l’attentat à Charlie Hebdo : les autorités défendent-elles vraiment la liberté d’expression ? Non, sinon ils n’auraient pas monté un procès bidon pour condamner Rebelle ! Des infos sur ce qui se passe dans les écoles après cet attentat, et une page de débat sur les religions.
– Dossier sur le lycée de Petit-Bourg : Au secours, le proviseur a vraiment peur des jupes ! Témoignages.
– Mais aussi des articles sur les ouvriers de la banane, sur les droits des étrangers en Guadeloupe, …
En vente dès le 5 février devant les lycées, à la fac, et au carrefour Frébault à Pointe-à-Pitre le samedi matin !
Le numéro précédent du mois de janvier est téléchargeable via le lien:
http://journalrebelle.com/wp-content/uploads/2015/02/69REBEL.pdf

#JournalRebelle #Guadeloupe #Sexisme #Répression #CharlieHebdo

CE JEUDI 15 JANV. DÉBAT REBELLE : NOU SÉ CHARLIE : POURQUOI ILS VEULENT TUER LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ?

L’équipe du journal Rebelle ! a été profondément affectée par l’attentat commis contre le journal Charlie Hebdo.
Étant nous-mêmes réprimés pour les idées que nous défendons dans Rebelle !, nous sommes particulièrement révoltés par cet attentat visant à faire taire toute voix contestataire et par l’hypocrisie des autorités qui prétendent défendre nos libertés.
Pour défendre la liberté d’expression, venez débattre avec l’équipe du journal Rebelle !
JEUDI 15 JANVIER, 18 H, AMPHI ST RUF DE LA FAC DE SCIENCES (bâtiment bleu/jaune en haut du morne), CAMPUS DE FOUILLOLE.
#JournalRebelle #Guadeloupe #CharlieHebdo #JeSuisCharlie

affichefb_debat_charliehebdo3

POURQUOI NOUS NE DÉFILERONS PAS DERRIÈRE LE PRÉFET DIMANCHE !

L’attentat ignoble dont a été victime le journal Charlie Hebdo nous a particulièrement touchés. Ce journal dénonçait, en vrac et avec humour, les militaires, les notables, les religieux, bref tout ce qui représente l’ordre établi.
C’est écœurant de voir tous les représentants de la loi et de l’ordre, tous les notables, nous appeler à se ranger derrière eux dimanche pour honorer les journalistes assassinés. Quelle hypocrisie !
En Guadeloupe, sans vouloir nous vanter, ce qui ressemble le plus à Charlie Hebdo, c’est le journal Rebelle ! Depuis son lancement en septembre 2008, nous avons subi 6 procédures de sanctions administratives, 7 convocations dans un commissariat ou une gendarmerie, 6 arrestations, 13 plaintes déposées par l’administration de l’Éducation nationale.
Nous avons écrit à tous les ministres, les élus, les préfets et les recteurs pour dénoncer le harcèlement subi par Rebelle ! Leur réponse ? Un silence gêné, ou encore plus de harcèlement.
Deux étudiants, Sony et Raphaël, ont été condamnés à de la prison avec sursis parce qu’ils « osent » animer Rebelle ! Ils doivent retourner au tribunal le 3 mars, à Basse-Terre, pour leur procès en appel.
Alors demain, justement parce que Nous Sommes Charlie, nous ne marcherons pas derrière ces gens-là.
Ci-dessous le tract distribué ce matin à Pointe-à-Pitre.
#JournalRebelle #Guadeloupe #CharlieHebdo #JeSuisCharlie

projet_tractcharliehebdo2

ATTENTAT CONTRE LE JOURNAL CHARLIE HEBDO : HONTE À TOUS CEUX QUI S’EN PRENNENT AUX JOURNAUX ! VIVE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION !

MessageToute l’équipe de Rebelle ! est attristée et indignée suite à l’attentat ignoble qui a frappé le journal Charlie Hebdo. Pour exprimer cette indignation, pour défendre la liberté de la presse, nous participerons au rassemblement organisé à Pointe-à-Pitre ce mercredi soir.
Mais nous ne partageons pas le mot d’ordre de « rassemblement autour du gouvernement et des autorités de la République ».
Nous ne nous rassemblerons pas autour du sous-préfet de PàP qui voulait débarrasser la fac des rebelles, autour du procureur de PàP qui a menacé d’employer des moyens expéditifs contre nous, autour de la procureure de Basse-Terre qui essaye de nous condamner en catimini, autour des chefs du rectorat qui cherchent depuis 6 ans à nous faire taire, ni autour des policiers qui obéissent à tous ces gens-là !
À Rebelle ! nous sommes bien placés pour savoir que ce discours « d’unité nationale pour défendre la liberté de la presse » est une hypocrisie. En solidarité avec les victimes de Charlie Hebdo, nous affirmons : HONTE à TOUS ceux qui s’en prennent aux journaux ! Vive la liberté d’expression !
#JournalRebelle #Guadeloupe #CharlieHebdo
#JeSuisCharlie