RÉPRESSION POLICIÈRE : PROCÈS D’UN JOURNALISTE MILITANT DE RADYO TANBOU

Vendredi 5 décembre, Gérard Quidal, journaliste militant à Radyo tanbou et indépendantiste, était convoqué au tribunal de Pointe-à-Pitre pour outrage et rébellion envers la police. Nous étions une quarantaine à venir le soutenir : des membres de Rebelle !, Combat Ouvrier, UPLG, UGTG, CGTG…
Le 23 juillet 2014, Gérard emmène sa mère qui a le chikungunya chez le médecin. Il se gare en double file près du cabinet car sa mère a du mal à marcher, mais sans gêner la circulation. La police qui était à proximité l’a apostrophé, Gérard se justifie, mais la police ne veut rien entendre. Lorsque Gérard leur dit qu’ils s’attaquent à des problèmes sans importance au lieu de se préoccuper de la vraie criminalité, les flics décident de l’immobiliser et ils l’embarquent au commissariat. Un officier reconnaît Gérard comme un militant, alors ils l’ont retenu 6 heures en garde à vue pour finir par le convoquer au tribunal correctionnel.
Comme pour le procès de Sony et Raphaël, les autorités cherchent à réprimer les contestataires, en particulier ceux qui animent des médias indépendants du pouvoir.
Le procès de Gérard Quidal a été reporté au 24 juin 2015, à 8h au tribunal de Pointe-à-Pitre. Nous devrons être encore plus nombreux pour le soutenir !
#Journalrebelle #Guadeloupe #Répression

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

Laisser un commentaire