REBELLE ! TÈT KOLÉ ÉPI MOUN AYITI !

Samedi, la préfecture a voulu expulser un père de famille d’origine haïtienne qui vit ici depuis dix ans avec sa femme et ses deux enfants.
Sur la piste, les policiers l’ont menotté et violemment plaqué au sol. Ses amis, une douzaine de personnes qui étaient venues l’accompagner à l’aéroport, sont intervenus pour le défendre et protester contre ces méthodes.
Après cela, les autorités ont menti pour salir la réputation de ce père de famille, en le faisant passer pour un dangereux voyou. La préfète a parlé de sanctions pour « intrusion illégale » sans même parler des méthodes d’expulsion brutales.
Chaque année, des milliers d’immigrés comme lui, qui font leur vie en Guadeloupe, sont brutalement renvoyés dans la misère de leur pays. Les demandes de visa ou d’asile sont toujours refusées. Les autorités ne respectent ni les procédures de recours aux tribunaux, ni les délais légaux. Et les conditions de rétention – là où on est enfermé avant d’être expulsé – sont inhumaines.
Les jeunes de REBELLE ! apportent leur soutien à ce père de famille et à tous les hommes et les femmes dans la même situation. Et pour ses amis qui l’ont courageusement défendu : WOULO BA YO !

Laisser un commentaire