LYCÉE FAUSTIN FLÉRET : L’ADMINISTRATION SE SERT DES ATTENTATS POUR COGNER SUR LES JEUNES : PA PWAN SA !

Ce matin, nous avons distribué un tract pour condamner les arrestations d’élèves qui ont eu lieu fin novembre. Nous avons appris qu’il s’agit de lycéens de première, et pas de seconde. Mais surtout nous avons eu confirmation que le proviseur du lycée, M. Érosie, a vraiment mal agi dans cette affaire.
Il a voulu faire le boss en dénonçant aux autorités un élève qui avait simplement fait une blague. Les gendarmes ont voulu eux aussi faire les boss, en menant une « opération commando » contre l’élève et ses amis. Pour se justifier, le proviseur a ensuite convoqué tous les délégués du lycée, en leur expliquant que l’élève avait commis une faute grave, et qu’ils devaient dire à tous les élèves de s’en méfier. Comme au collège du Moule, l’administration organise le harcèlement scolaire pour se protéger. C’est vraiment dégueulasse !
Les élèves que nous avons rencontrés ce matin condamnent le comportement du proviseur, un adulte soi-disant responsable qui a joué avec cette histoire d’attentats pour affirmer son pouvoir. De nombreux lycéens sont d’accord pour faire grève le jour où leur camarade passera au tribunal, le 23 février 2016.
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎Attentatsdeparis‬

TractLycée101215

Laisser un commentaire