LYCÉE DE PETIT-BOURG : LE PROVISEUR DOIT RESPECTER LA LOI !

Ce matin, on vendait le journal Rebelle ! quand une lycéenne nous a dit qu’on l’empêchait d’entrer, parce que son débardeur était soi-disant provoquant. Ensemble, nous avons demandé à voir un responsable pour avoir des explications. Personne n’est venu ! Mais nous avons fait un scandale, et l’infirmière du lycée est finalement venue chercher la lycéenne.
Dans ce lycée, ce n’est pas la première fois qu’on empêche des élèves d’aller en cours parce que leurs vêtements ne plaisent pas à M. Yoyotte, le proviseur. Il a décidé d’interdire les jupes, les robes, les pantalons à paillettes, les pantacourts… Et en plus, les règles changent selon que les filles sont minces ou en formes.
Ce proviseur est dans l’illégalité !
La loi est claire : le service public de l’éducation veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants sans aucune distinction. Seuls les signes ou tenues montrant fortement une appartenance religieuse sont interdits (articles L 111-1 et L141-5-1 du Code de l’éducation).
Cela veut dire qu’aucun chef d’établissement ne peut refuser à un élève d’aller en cours pour une question de vêtements. Et tous les règlements intérieurs qui disent le contraire sont aussi illégaux !
#JournalRebelle #Guadeloupe #LycéePetitBourg #Sexisme

Laisser un commentaire