LGT BAIMBRIDGE : LES AUTORITÉS SCOLAIRES PROTÈGENT UN PROF HARCELEUR

Ça fait au moins dix ans qu’un professeur d’histoire-géographie, M. Caix, harcèle sexuellement ses élèves. En juin 2016, une étudiante courageuse l’a dénoncé, preuves à l’appui.

Le proviseur, M. Da Cunha, a tardé à réagir. Sous la pression de certains profs, il a quand même écarté le harceleur du lycée : depuis septembre 2016, M. Caix est suspendu. Mais M. Da Cunha n’a pas transmis le dossier au procureur, comme la loi l’exige. Il a même déconseillé à la lycéenne de porter plainte.

Le recteur, M. Galap, n’a pas transmis le dossier au procureur, lui non plus. Il n’a même pas réuni une commission disciplinaire. Résultat : le prof harceleur devrait revenir au lycée la semaine prochaine, comme si de rien n’était. Nou péké pwan sa !

Photo : le tract distribué ce matin devant le lycée, et transmis à tous les médias.

Laisser un commentaire