LES CHEFS DE L’ÉCOLE ONT COMMIS UNE FAUTE : CORRIGEONS-LES !

Tract FaustinEn novembre, Marvin, élève de 1ère au lycée Faustin Fléret de Morne-À-L’eau a fait 35 h de taule pour avoir répondu à sa prof. Il est convoqué au tribunal le 23 février. C’est inacceptable !
Pendant le débat après les attentats de Paris, Marvin ne souhaitait pas parler. Sa prof a insisté et il a fini par dire « pour tous les morts que le terrorisme fait en Afrique, on ne fait pas autant d’histoires ». Comme elle commençait à l’engueuler, il a fini par lâcher une grosse bêtise : « je suis pour le djihad ».
Ah ! Elle devait être contente la prof, d’avoir poussé Marvin à la faute. Ça faisait longtemps qu’elle voulait lui clouer le bec. Et le proviseur ? Et le recteur ? Trop contents d’utiliser « l’état d’urgence » pour jouer les boss une nouvelle fois !
Résultat, Marvin arrêté, sa maison fouillée, 4 de ses amis arrêtés à leur tour parce qu’on a trouvé leur numéro sur le téléphone de Marvin, 5 familles traumatisées. NOU PA KA PWAN SA !
C’EST POURQUOI LE JOURNAL REBELLE ! ET LE COMITÉ DE DÉFENSE DE MARVIN :
– ORGANISENT LE VRAI DÉBAT QUE L’ÉCOLE A ÉTÉ INCAPABLE D’ORGANISER, SAMEDI 20 FÉVRIER 2016 À 9 H, À LA SALLE COMMUNALE DU HAUT DE LA MONTAGNE, À PORT LOUIS.
– APPELLENT TOUS LES JEUNES ET LEURS PARENTS À ACCOMPAGNER MARVIN LORS DE SON PROCÈS À POINTE-À-PITRE, MARDI 23 FÉVRIER 2016 À 9 H.
VENEZ NOMBREUX !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

Laisser un commentaire