LE CHÔMAGE : LA VIOLENCE MÈRE DE TOUTES LES VIOLENCES

20160921_161926En Guadeloupe, le chômage, touche six jeunes sur dix : la majorité des jeunes sont condamnés à être sans emploi, sans activité, sans revenus, sans avenir. C’est à cause de ce chômage massif que certains jeunes basculent dans la délinquance et la violence.

Si on veut que les choses s’améliorent, il faut dénoncer le scandale du chômage, et exiger des milliers d’emplois ! Pour obtenir ces emplois – pas des contrats civiques payés 573 € et qui durent 6 mois – il faudra nous MOBILISER !

Samedi dernier, 50 personnes ont participé à la première rencontre que nous avons organisée suite à la mort de Yohann. Demain, samedi 24 septembre, il faut que nous soyons encore plus nombreux ! Pour continuer à débattre, et surtout pour organiser ensemble la mobilisation !

RENDEZ-VOUS SAMEDI 24 SEPTEMBRE À 14H, À LA MAISON DE MARIE-GALANTE, PLACE DE LA VICTOIRE À POINTE-À-PITRE.

#JournalRebelle #Guadeloupe

Laisser un commentaire