EN GUADELOUPE L’ÉTAT NE CHERCHE PAS LES TERRORISTES, IL ENCOURAGE LA TERREUR 2/3

L’arrestation de ces 5 lycéens n’a rien à voir avec la lutte contre le terrorisme. Tout ce cinéma n’a qu’un seul objectif, faire comprendre aux lycéens qu’ici, quand on organise un débat, ça veut dire « ferme ta gueule » !
Qui est la prof de français qui a fait un rapport sur le jeune Marvin ? Mme Araminthe, épouse de l’ex-proviseur adjoint de Baimbridge et donc adjoint zélé de la « croisade anti-journal rebelle », aujourd’hui bombardé principal de kikoté. C’est aussi parce que ce monsieur essayait de doubler dans la queue et qu’une maman avait protesté, en septembre, qu’une enfant a été persécutée et harcelée au collège du Moule par le principal Duhamel… qui est un bon ami d’Araminthe ! Eh oui ! L’origine du scandale du Moule n’était pas une histoire de « jean trop clair » : c’était, comme toujours, la vengeance mesquine d’un « notable » !
Et qui est le proviseur ? Monsieur Érosie, incompétent notoire qui avait inscrit des élèves au bac dans la mauvaise langue vivante en 2013 et qui a obtenu le soutien du rectorat pour que les élèves ne PUISSENT PAS passer les épreuves dans la matière qu’ils avaient étudiée. Le même Érosie qui a eu son lycée cadenassé par des parents en colère cette année et qui a, lui aussi, cherché à se venger.
Ça vous étonne qu’à chaque fois qu’on creuse une affaire d’abus de pouvoir – à chaque fois ! – on tombe sur le même petit groupe de « chefs » autoritaristes et inutiles qui ne savent faire qu’une seule chose : cogner pour masquer leur incompétence et leurs pratiques semi-mafieuses ? Pas nous ! Ce qui est nouveau, c’est le rôle de la gendarmerie dans cette affaire…
LISEZ ENCORE LA SUITE !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ #‎Attentatsdeparis‬

Laisser un commentaire