COLLÈGE DU MOULE : POUR NE PAS PERDRE LA FACE, LES CHEFS DE L’ACADÉMIE METTENT EN DANGER UNE ÉLÈVE !

Alerté depuis le 8 septembre, le recteur Galap ne s’est jamais exprimé sur les abus de pouvoir du principal Duhamel. Ce silence a été pris comme un encouragement par la hiérarchie du collège.
Les conséquences sont dramatiques. Certains collégiens s’en prennent quotidiennement à la jeune fille qui a déclenché – bien involontairement – le « scandale » de la couleur des jeans. Dans de tels cas de harcèlement, l’établissement doit tout mettre en œuvre pour protéger la victime. Au collège du Moule, c’est tout le contraire qui se produit.
L’encadrement du collège, soucieux apparemment de ne pas perdre la face, a décidé de se venger sur cette collégienne. Cette attitude de « petit caïd » qui cherche à reconquérir son autorité est révoltante.
Mais ce qui est plus révoltant encore, c’est que de tels comportements ne sont possibles que parce que M. Galap appartient lui aussi, manifestement, à cette hiérarchie de voyous qui se soutiennent tous les uns les autres en toutes circonstances, y compris quand ils bafouent la loi.
LE RECTEUR PORTERA DONC L’ENTIÈRE RESPONSABILITÉ DE TOUT NOUVEL INCIDENT QUI SE PRODUIRA AU COLLÈGE DU MOULE.rebelle_com_presse_27092015(en photo, le communiqué envoyé ce soir à la presse et aux chefs du rectorat)
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

Laisser un commentaire