DÉBAT REBELLE : D’OÙ VIENT LA VIOLENCE EN GUADELOUPE ?

affiche_debat_29sep2016Le 13 septembre, un jeune de 15 ans a tué un autre jeune de 15 ans, lycéen au LPO de Baimbridge. Ce drame a choqué tout le monde. Beaucoup d’officiels se sont exprimés pour expliquer la montée de la violence en Guadeloupe. Mais aucun ne dit que c’est le chômage de masse, qui touche 60% des jeunes, qui est « la violence mère de toutes les violences ».

POUR EN DÉBATTRE, POUR TROUVER ENSEMBLE DES SOLUTIONS, VENEZ NOMBREUX DEMAIN JEUDI 29 SEPTEMBRE, À 18H, À L’AMPHI SAINT-RUFF, FAC DE SCIENCES, CAMPUS DE FOUILLOLE !

#JournalRebelle #Guadeloupe

LE CHÔMAGE : LA VIOLENCE MÈRE DE TOUTES LES VIOLENCES

20160921_161926En Guadeloupe, le chômage, touche six jeunes sur dix : la majorité des jeunes sont condamnés à être sans emploi, sans activité, sans revenus, sans avenir. C’est à cause de ce chômage massif que certains jeunes basculent dans la délinquance et la violence.

Si on veut que les choses s’améliorent, il faut dénoncer le scandale du chômage, et exiger des milliers d’emplois ! Pour obtenir ces emplois – pas des contrats civiques payés 573 € et qui durent 6 mois – il faudra nous MOBILISER !

Samedi dernier, 50 personnes ont participé à la première rencontre que nous avons organisée suite à la mort de Yohann. Demain, samedi 24 septembre, il faut que nous soyons encore plus nombreux ! Pour continuer à débattre, et surtout pour organiser ensemble la mobilisation !

RENDEZ-VOUS SAMEDI 24 SEPTEMBRE À 14H, À LA MAISON DE MARIE-GALANTE, PLACE DE LA VICTOIRE À POINTE-À-PITRE.

#JournalRebelle #Guadeloupe

LYCÉE PROVIDENCE : LA PROVISEURE A SABOTÉ LA MARCHE POUR YOHANN, MAIS LES LYCÉENS SE SONT MOBILISÉS QUAND MÊME !

Ce matin il y a eu une manifestation en mémoire de Yohann, le lycéen poignardé mardi soir. Les 5 lycées des Abymes devaient participer. Mais Mme Boc, la proviseure de Providence, a décidé d’empêcher la majorité des lycéens de manifester.photo_provi_16sept2016Elle a fait tourner un message en disant que seulement 8 classes iraient à la marche, sans explication. Elle a même menacé de renvoi des filles qui ne sont pas dans les classes qu’elle avait choisi, et qui lui ont dit qu’elles voulaient aller à la marche.

Du coup, la plupart des élèves ne sont carrément pas allés au lycée ce matin. Mais il y avait des lycéens de Providence en colère qui ont décidé de manifester quand même. Des rebelles sont allés les retrouver devant leur lycée, et ils ont marché ensemble jusqu’à Baimbridge, où ils ont pu rejoindre ceux des autres lycées.

Quand on a croisé Mme Boc dans la marche, on lui a demandé des explications sur cet abus de pouvoir. Elle a menti en disant qu’elle n’était pas responsable, alors que le mot est signé. Elle a aussi menti en disant qu’on l’agressait. En tout cas on l’a mise en garde : il ne faut aucune sanction lundi contre ceux qui ont marché « sans sa permission » !

LE JOURNAL REBELLE ! LANCE UN APPEL AUX ÉLÈVES, À LEURS PARENTS ET À TOUTE LA JEUNESSE : IL FAUT QU’ON DISCUTE DU PROBLÈME DE LA VIOLENCE ! TOUS ENSEMBLE ! MAINTENANT !
RENDEZ-VOUS SAMEDI 17 SEPTEMBRE À 14 HEURES, AU CENTRE CULTUREL SONIS.

mot_proviseure_provi

APRÈS LA MORT D’UN LYCÉEN DU LPO BAIMBRIDGE

Mardi, Yohann, un lycéen de 15 ans, élève au LPO Baimbridge, est mort poignardé pendant qu’il attendait le bus. L’assassin est un autre jeune de 15 ans, abandonné par l’école depuis l’année dernière. Toute l’équipe de Rebelle ! exprime son soutien à la famille et aux amis de Yohann. Nous condamnons ce meurtre qui vient après une série d’autres faits de violence.
Les raisons de ce drame sont claires : l’échec scolaire, le chômage et la précarité condamnent la majorité des jeunes à être sans avenir.
Exigeons des autorités des milliers d’embauches, de vrais contrats de travail correctement payés. Exigeons une société qui marche !
Le journal Rebelle ! lance un appel aux élèves, à leurs parents et à toute la jeunesse : IL FAUT QU’ON DISCUTE DU PROBLÈME DE LA VIOLENCE ! TOUS ENSEMBLE ! MAINTENANT !
RENDEZ-VOUS SAMEDI 17 SEPTEMBRE À 14 HEURES, AU CENTRE CULTUREL SONIS.
Ci-dessous, le tract qu’on diffusera demain devant les lycées
#JournalRebelle #Guadeloupe

tractviolence15092016

ÉVADEZ-VOUS… DEVENEZ REBELLE !

86REBELuneLe numéro de la rentrée vient de sortir.
Au sommaire :
– dossier « la rentrée s’annonce mal » dans les lycées comme à la fac
– mobilisation contre la loi travail
– grève historique du Crédit Agricole, choléra en Haïti, Jeux olympiques, racisme dans un lycée en Afrique du Sud…
En vente 30 cts depuis ce matin sur le campus de Fouillole, devant les lycées et le samedi de 10h30 à 12h au carrefour Frébault PàP.
BONNE RENTRÉE À TOUS !
#JournalRebelle #Guadeloupe