VICTOIRE TOTALE DES GRÉVISTES DU CRÉDIT AGRICOLE !

20160727_181343Après un mois de grève les salariés ont obtenu la satisfaction de leurs revendications : abandon de la suppression des 40% de vie chère, paiement des jours de grève et l’arrêt des poursuites contre les grévistes. Dès le 22 juillet, après la journée de mobilisation générale et le blocage du port de Jarry, la direction en panique avait déjà annoncé sur les médias l’abandon de la suppression des 40%. Mais le directeur Leduc voulait décourager les grévistes, il a fait trainer la signature d’un accord jusqu’à ce matin à 3h35. C’est lui qui porte l’entière responsabilité des difficultés rencontrées par les clients de la banque.
Cette victoire fera réfléchir à deux fois les gros patrons et les dirigeants politiques qui veulent attaquer la prime de vie chère et les salaires des travailleurs aux Antilles.
Les salariés reprendront le travail ce vendredi 29 juillet et recommenceront à recevoir la clientèle à partir de samedi pour certaines agences.
WOULO POU KONBA A TRAVAYÈ CRÉDIT AGRICOLE !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

MOBILISATION GÉNÉRALE DU 22 JUILLET : WOULO BA TRAVAYÈ O KONBA !

Le 22 juillet, plusieurs organisations syndicales avaient appelé les travailleurs à se mobiliser pour renforcer les grèves du Crédit Agricole contre la suppression des 40% de vie chère, d’IDEX Énergie, des agents communaux de Capesterre-Belle-Eau et des ouvriers agricoles de la plantation Mont Loué. Des centaines de travailleurs ont manifesté à Jarry depuis le centre d’affaire du Crédit Agricole jusqu’au port autonome.
Au bout d’une journée de blocage du port et face à la perspective d’une nouvelle mobilisation générale, les gros patrons et la préfecture ont eu peur ! La direction du Crédit Agricole a déclaré sur les médias qu’ils abandonnaient la suppression des 40%. Les travailleurs du Crédit Agricole restent mobilisés jusqu’à la satisfaction de l’ensemble de leurs revendications. La direction d’IDEX Énergie déjà condamnée à deux reprises parce qu’elle refuse d’appliquer le statut des IEG (incluant une prime de vie chère de 25%) reprendra les négociations mardi. Quant au maire de Capesterre-Belle-Eau, il a aussi été contraint de reprendre les négociations avec les grévistes ce lundi.

FÒS POU SÉ GRÉVIS-LA ! NOU VANSÉ SI YO !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

SOUTIENT AUX VICTIMES DE NICE, PAS À L’ÉTAT FRANÇAIS !

Nous condamnons cet acte barbare qui a fait 85 morts et une centaine de blessés. Nous sommes solidaires avec les victimes et leurs familles mais pas avec les dirigeants de l’État.

Ces hommes politiques ont une responsabilité dans l’existence même de ces groupes terroristes. Ce sont eux qui pour défendre les intérêts des multinationales françaises comme Total ou Aréva, font intervenir l’armée française en Afrique et au Moyen-Orient. En bombardant et en massacrant les populations pauvres, ils nourrissent le terrorisme.

Juste après l’attentat, Hollande a déclaré qu’il allait intensifier les frappes au Moyen Orient. Ces interventions militaires ne feront qu’aggraver le problème.
Ci-dessous, les articles publiés en décembre 2015, dans le numéro 79 du journal Rebelle !, suite aux attentats de Paris.
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎AttentatNice‬

79REBEL_attentats

UNE DU NUMÉRO 85 (JUILLET 2016)

85REBEL_uneLe numéro 85 de Rebelle ! est sorti.
Au sommaire, le combat des ouvriers agricoles contre le béké Dormoy, planteur de bananes qui a été à nouveau convoqué au tribunal le 1er juillet.
Mais aussi un dossier sur la « loi travail » : les riches ont peut-être gagné une bataille, mais ils n’ont pas gagné la guerre !
Et d’autres articles sur l’affaire Marvin, le Crous de Fouillole, le lycée Coëffin, etc.
En vente 30 cts, tous les samedis de 10h30 à 12h, au carrefour Frébault à Pointe-à-Pitre !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬