SAMEDI 25 JUIN : VENEZ TOUS À LA JOURNÉE REBELLE !

affiche_publi_FBAu programme, débat sur le thème « Loi travail, chômage, précarité : les riches nous font la guerre, comment riposter ».
La journée rebelle, c’est l’occasion de faire le point sur tout ce qu’on a fait cette année… et de préparer ce qu’on fera l’année prochaine !
L’après-midi, détente à la plage (ou film si le temps est mauvais).
RENDEZ-VOUS AU CENTRE CULTUREL SONIS DE POINTE-À-PITRE À PARTIR DE 10H, LE SAMEDI 25 JUIN 2016 !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎CombatOuvrier‬ ‪#‎loitravail‬ ‪#‎loitravailnonmerci‬ ‪#‎OnVautMieuxQueCa‬ ‪#‎loielkhomri‬ ‪#‎onestpasdesesclaves‬

AFFAIRE MARVIN : NON À LA JUSTICE COLONIALE !

Jeudi matin Marvin, le lycéen de Faustin faussement accusé de terrorisme par sa prof et son proviseur, était à nouveau au tribunal de Basse-Terre.
Le juge a rejeté les questions posées par son avocat, en disant qu’elles sont « fondées et recevables » mais qu’il ne les transmettra pas à Paris. Du coup, la procédure va continuer contre Marvin, avec la nomination d’un juge d’instruction, et il sera à nouveau convoqué au tribunal de PàP.
Nous étions une quinzaine à accompagner Marvin. Encore une fois, la justice a piétiné ses propres règles, en refusant de donner publiquement la décision. C’est illégal, la justice est publique ! Le procureur a essayé d’inventer une fausse loi pour la circonstance. Nous avons refusé de partir, alors ils ont téléphoné à l’avocat de Marvin, qui s’est opposé à ce que la décision soit rendue en privé.
Comme ils n’avaient plus d’arguments, ils ont appelé la police pour nous évacuer de force, y compris Marvin et sa famille ! En agissant ainsi, la « justice » ne prouve qu’une chose : ici, les règles n’existent pas, la seule chose qui compte c’est la loi du plus fort !
Nous continuerons à soutenir Marvin et sa famille, et à dénoncer cette mascarade de justice !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎CombatOuvrier‬

https://www.facebook.com/728189900604132/videos/1048924255197360/

MOHAMED ALI : THE GREATEST EST MORT

CO1157_Ali1973Cet immense champion de boxe est décédé hier, à l’âge de 74 ans. C’était aussi un rebelle, qui s’est engagé dans la lutte des Noirs pour l’égalité dans les années 1960.
C’est pour montrer son refus de la société américaine raciste qu’il a changé son nom à 22 ans, passant de Cassisus Clay à Cassius X (comme Malcolm X) puis à Mohamed Ali.
Il était parfois critiqué pour se mettre lui-même en valeur. Il avait répondu à un intellectuel parisien : « vous me critiquez pour ça parce que vous pensez qu’un Noir doit savoir rester à la place que vous lui avez donnée, tout en bas de la société, eh bien je refuse de vous obéir ! ».
En 1966, il refuse de participer à la guerre du Vietnam en déclarant : « aucun Vietnamien ne m’a jamais traité de nègre ». Il est condamné à une lourde amende, et il perd son titre de champion du monde ainsi que son droit de boxer. Il finira par gagner son procès en 1971, et par regagner son titre en 1974.
Mohamed Ali a inspiré de très nombreuses personnes dans leur lutte contre le racisme. Il restera un symbole de la fierté noire.
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎MohamedAli‬ ‪#‎CassiusClay‬