COLLÈGE DU MOULE : POUR NE PAS PERDRE LA FACE, LES CHEFS DE L’ACADÉMIE METTENT EN DANGER UNE ÉLÈVE !

Alerté depuis le 8 septembre, le recteur Galap ne s’est jamais exprimé sur les abus de pouvoir du principal Duhamel. Ce silence a été pris comme un encouragement par la hiérarchie du collège.
Les conséquences sont dramatiques. Certains collégiens s’en prennent quotidiennement à la jeune fille qui a déclenché – bien involontairement – le « scandale » de la couleur des jeans. Dans de tels cas de harcèlement, l’établissement doit tout mettre en œuvre pour protéger la victime. Au collège du Moule, c’est tout le contraire qui se produit.
L’encadrement du collège, soucieux apparemment de ne pas perdre la face, a décidé de se venger sur cette collégienne. Cette attitude de « petit caïd » qui cherche à reconquérir son autorité est révoltante.
Mais ce qui est plus révoltant encore, c’est que de tels comportements ne sont possibles que parce que M. Galap appartient lui aussi, manifestement, à cette hiérarchie de voyous qui se soutiennent tous les uns les autres en toutes circonstances, y compris quand ils bafouent la loi.
LE RECTEUR PORTERA DONC L’ENTIÈRE RESPONSABILITÉ DE TOUT NOUVEL INCIDENT QUI SE PRODUIRA AU COLLÈGE DU MOULE.rebelle_com_presse_27092015(en photo, le communiqué envoyé ce soir à la presse et aux chefs du rectorat)
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

ENCORE UNE FOIS, FOUILLOLE FAIT TRAVAILLER DES ÉTUDIANTS ET NE LES PAYE PAS !

Une étudiante qui a travaillé en juillet lors des inscriptions n’a toujours rien touché. Pourtant elle a relancé plusieurs fois les responsables de la fac (en photo le mail qu’elle a envoyé au vice-président, Didier Destouches).
L’an dernier, des étudiants qui attendaient leur salaire depuis des mois (et même 2 ans pour certains) l’ont obtenu en quelques jours, après qu’on se soit mobilisés.
Affaire à suivre…
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ #‎universitédesantilles‬ ‪#‎fouillole‬

étudiante_droit

CE SOIR 18H DÉBAT REBELLE À FOUILLOLE

Le système capitaliste s’enfonce dans des crises de plus en plus profondes.
Les grands patrons continuent de s’enrichir durant ces crises pendant que la majorité de la population plonge dans le chômage et la misère.
CRISE ÉCONOMIQUE : POURQUOI ON N’EN SORT PAS ?
Venez nombreux débattre avec nous !
CE JEUDI 24 SEPTEMBRE 18H AMPHI ST RUF (FAC DE SCIENCES) CAMPUS DE FOUILLOLE.
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

affiche_debat_24sep2015_jaune

LYCÉENS DE PORT-LOUIS EN GRÈVE : VICTOIRE !

Ce matin, la grève a continué devant le lycée. La proviseure, Mme Derussy, a reçu à nouveau une délégation des élèves, avec des représentants du rectorat. Le message des lycéens était clair : « retirez les cours du mercredi après-midi ! ».
La dame a fini par comprendre. Elle faisait semblant de ne pas voir le problème, elle disait qu’on verrait après la Toussaint… mais elle a fini par se rendre compte que les élèves étaient déterminés !
Mme Derussy a promis qu’à partir du 8 octobre il y aura de nouveaux emplois du temps, sans cours le mercredi après-midi. Elle a promis d’afficher demain un papier pour confirmer son engagement. Bien sûr, les élèves vont surveiller tout ça…
Les lycéens ont tenu bon, malgré les manœuvres de la proviseure, qui a appelé les familles hier après-midi pour mettre la pression sur les grévistes. Bravo à eux, et à leurs parents qui les ont soutenus ! On le répète encore une fois : NON, LA RÉSISTANCE N’EST PAS INUTILE ! ÇA MARCHE !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

LYCÉENS DE PORT-LOUIS EN GRÈVE : WOULO BA YO !

DSCN3017Ce matin, les élèves ont refusé d’aller en cours. Ils protestent contre la décision de la proviseure, Mme Derussy, qui leur a imposé des cours le mercredi après-midi.
Depuis la rentrée, les lycéens ont expliqué que ça leur pose des problèmes. Ils sont fatigués, ne peuvent plus travailler à la maison, ni faire du sport ou d’autres activités. Men provizè-la pa tann pon lang !
Alors les élèves se sont mis d’accord, ils ont fait un tract, et décidé de faire grève. Au départ, la proviseure a fait comme s’il ne se passait rien. Mais quand la télé est venue, elle a dit qu’elle voulait recevoir une délégation. Pendant une heure, elle a raconté du blabla, sans dire qu’elle va changer les emplois du temps.
LES LYCÉENS SONT TOUJOURS MOBILISÉS, ILS NE VEULENT PAS DES COURS DU MERCREDI APRÈS-MIDI. LA GRÈVE CONTINUE DEMAIN !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

tract_port_louis_22sept2015