LES HARCELEURS PANIQUENT !

Ce matin, on a vendu le journal au lycée de Convenance, où on dénonce depuis plus d’un an le harcèlement sexuel de certains adultes « éducateurs » envers les lycéennes. Ce midi, une étudiante de Rebelle ! a reçu un mystérieux coup de fil. L’homme n’a pas voulu dire son nom, mais il a dit qu’il est dans le lycée depuis 10 ans (et du coup on sait qui c’est). Et il a prétendu que ce n’est pas lui qui harcèle les lycéennes, que ce sont elles qui lui font des avances. C’est toujours ce que disent les violeurs, qui affirment à chaque fois que leur victime les a « provoqué » !
Mais ce n’est pas tout ! Le type a rappelé, et a commencé à draguer notre camarade en se faisant passer pour un type qui l’aurait tchek sur WhatsApp (où elle ne va pas). Quand elle lui a dit qu’elle l’a reconnu et qu’elle en avait marre, il a paniqué et raccroché… Ces types sont vraiment des grands malades !
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎Sexisme‬ ‪#‎Harcèlement‬

NOTRE MESSAGE AUX ÉDUCATEURS PERVERS QUI HARCÈLENT LES FILLES : LAGÉ SÉ TIFI-LA !

une73REBELLe numéro 73 du journal Rebelle ! sort mercredi. Au sommaire :
– Plusieurs témoignages de jeunes filles harcelées dans les lycées : Lamentin, Petit-Bourg et Convenance.
Le 2 mai, la justice a enfin ouvert une enquête sur le harcèlement sexuel au lycée de Convenance. Mais ce problème est général. Nous avons écrit deux fois au nouveau recteur à ce sujet. Aucune réponse ! M. Galap choisit-il de couvrir les harceleurs ? Va-t-il enfin réagir ?
– Et aussi : le procès Rebelle, le RSMA (armée), le Crous, la Fac de sciences (Fouillole), le séisme au Népal, …
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬ ‪#‎Sexisme‬ ‪#‎Harcèlement‬
Le numéro précédent (num 72 d’avril 2015) est en téléchargement sur notre site : http://journalrebelle.com/wp-conte…/uploads/…/05/72REBEL.pdf

1er MAI : MOBILISATION RÉUSSIE !

Ce matin 2500 personnes ont manifesté dans les rues de Sainte-Rose pour protester contre les licenciements, la précarité et les attaques du gouvernement contre les travailleurs. Comme chaque année, l’équipe du journal Rebelle ! était présente aussi. L’État et les gros patrons organisent le chômage massif pour maintenir les salaires au plus bas (6 jeunes sur 10 sont au chômage) et ceux qui trouvent un boulot travaillent bien souvent sans contrat et sans être payés. Les jeunes ont toutes les raisons de manifester aussi le 1er mai !
Ci-dessous le reportage de Guadeloupe 1ère
‪#‎JournalRebelle‬ ‪#‎Guadeloupe‬

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/5543b3e406361d4915c026fd/e5ca48e1f341401a8430597134290159?wmode=transparent&chromeless=0&autoplay=1