POURQUOI NOUS NE DÉFILERONS PAS DERRIÈRE LE PRÉFET DIMANCHE !

L’attentat ignoble dont a été victime le journal Charlie Hebdo nous a particulièrement touchés. Ce journal dénonçait, en vrac et avec humour, les militaires, les notables, les religieux, bref tout ce qui représente l’ordre établi.
C’est écœurant de voir tous les représentants de la loi et de l’ordre, tous les notables, nous appeler à se ranger derrière eux dimanche pour honorer les journalistes assassinés. Quelle hypocrisie !
En Guadeloupe, sans vouloir nous vanter, ce qui ressemble le plus à Charlie Hebdo, c’est le journal Rebelle ! Depuis son lancement en septembre 2008, nous avons subi 6 procédures de sanctions administratives, 7 convocations dans un commissariat ou une gendarmerie, 6 arrestations, 13 plaintes déposées par l’administration de l’Éducation nationale.
Nous avons écrit à tous les ministres, les élus, les préfets et les recteurs pour dénoncer le harcèlement subi par Rebelle ! Leur réponse ? Un silence gêné, ou encore plus de harcèlement.
Deux étudiants, Sony et Raphaël, ont été condamnés à de la prison avec sursis parce qu’ils « osent » animer Rebelle ! Ils doivent retourner au tribunal le 3 mars, à Basse-Terre, pour leur procès en appel.
Alors demain, justement parce que Nous Sommes Charlie, nous ne marcherons pas derrière ces gens-là.
Ci-dessous le tract distribué ce matin à Pointe-à-Pitre.
#JournalRebelle #Guadeloupe #CharlieHebdo #JeSuisCharlie

projet_tractcharliehebdo2

ATTENTAT CONTRE LE JOURNAL CHARLIE HEBDO : HONTE À TOUS CEUX QUI S’EN PRENNENT AUX JOURNAUX ! VIVE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION !

MessageToute l’équipe de Rebelle ! est attristée et indignée suite à l’attentat ignoble qui a frappé le journal Charlie Hebdo. Pour exprimer cette indignation, pour défendre la liberté de la presse, nous participerons au rassemblement organisé à Pointe-à-Pitre ce mercredi soir.
Mais nous ne partageons pas le mot d’ordre de « rassemblement autour du gouvernement et des autorités de la République ».
Nous ne nous rassemblerons pas autour du sous-préfet de PàP qui voulait débarrasser la fac des rebelles, autour du procureur de PàP qui a menacé d’employer des moyens expéditifs contre nous, autour de la procureure de Basse-Terre qui essaye de nous condamner en catimini, autour des chefs du rectorat qui cherchent depuis 6 ans à nous faire taire, ni autour des policiers qui obéissent à tous ces gens-là !
À Rebelle ! nous sommes bien placés pour savoir que ce discours « d’unité nationale pour défendre la liberté de la presse » est une hypocrisie. En solidarité avec les victimes de Charlie Hebdo, nous affirmons : HONTE à TOUS ceux qui s’en prennent aux journaux ! Vive la liberté d’expression !
#JournalRebelle #Guadeloupe #CharlieHebdo
#JeSuisCharlie

PREMIER NUMÉRO DE 2015 (NUMÉRO 69)

Toute l’équipe du journal Rebelle ! vous souhaite une bonne année.

une_69REBELAu sommaire :
– dossier « Racisme aux États-Unis, une seule solution la mobilisation »: les manifestations, les fausses solutions, Mumia Abu-Jamal…
– autres articles : Témoignage d’un jeune salarié de fast-food, Transport scolaire, Grève 2009 (LKP), Nouveau recteur, Exams an chyen à Fouillole, LGT Baimbridge, …
Le journal sera en vente à partir de jeudi devant les lycées et devant la fac, et au carrefour Frébault les samedis entre 10h30 et midi.

Pour lire et télécharger le numéro 68 (décembre 2014) : http://journalrebelle.com/wp-content/uploads/2014/09/68REBEL.pdf
#Journalrebelle #Guadeloupe #Racisme #BlackLivesMatter

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132