PROCÈS DU BÉKÉ DORMOY : TRAVAYÈ BANNANN O KONBA !

Le 16 décembre, le patron de la banane Louis Dormoy était convoqué au tribunal de Basse-Terre. Il refuse de reconnaitre l’accident de travail pour un ouvrier qui est mort sur sa plantation en 2009. Pourtant tous les éléments montrent que l’ouvrier a fait une chute pendant qu’il travaillait en hauteur sans aucune protection. Dormoy koupab ! L’inspection du travail dénonce depuis des années le refus de ce patron de respecter les règles de sécurité. En 25 ans, 10 ouvriers sont morts sur la plantation.

DSCN2282Face au juge et à ses ouvriers qui avaient rempli la salle d’audience, Dormoy a déclaré : « si j’avais su que Simon George serait mort je ne lui aurais pas dit de travailler ce jour-là. ». C’est vraiment minable ! Dormoy a eu beaucoup de réticence à répondre au juge sur les bénéfices de la plantation et sur son salaire.

DSCN2283Le procureur a requis 6 à 8 mois de sursis pour Dormoy et 8000 € d’amende. L’équivalent de notre condamnation, celle de Sony et de Raphaël, pour des soi-disant menaces et violences envers des policiers. Mi jistis a yo ! La vie d’un ouvrier ne vaut pas grand-chose pour eux… Le jugement sera rendu le 13 janvier 2015.
#Journalrebelle #Guadeloupe

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

USA : LES NOIRS DOIVENT SE FAIRE CRAINDRE DES RACISTES !

Killings By Police MarchCe samedi, dans plusieurs grandes villes, des dizaines de milliers de Noirs ont protesté contre les meurtres racistes commis par les policiers blancs. Meurtres encouragés par les autorités puisqu’ils sont systématiquement acquittés. Aux États-Unis, chaque jour la police tue un Noir ! I ja lè pou sa finn !Killings By Police MarchObama, « le premier président noir des États-Unis », appelle les manifestants au calme. Mais ce n’est pas en restant calme que les choses vont changer.
Le seul moyen d’arrêter ces assassinats est que les flics aient peur. Peur de ce qui leur arrivera quand ils appuieront sur la gâchette une fois de trop !
#Journalrebelle #BlackLivesMatter #Guadeloupe #Racisme

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

LYCÉE FAUSTIN FLÉRET : YO VLÉ FÈ NOU FOUKAN ?

Jeudi matin, lors de la diffusion du journal Rebelle ! devant le lycée, la concierge et le chef des travaux ont essayé de nous intimider. Ils nous ont dit : « vous savez que vous n’avez pas le droit d’être là ? » On a refusé de partir. Ils nous ont alors menacés : « si vous restez, c’est à vos risques et périls ».

Certains responsables n’ont toujours pas compris que des jeunes qui diffusent un journal contestataire devant un lycée, c’est normal. Tèt a yo rèd !

Mais ce n’est peut-être pas un hasard : depuis 6 ans, on a remarqué que les chefs d’établissement les plus acharnés contre notre journal sont aussi ceux qui ont le plus de choses à se reprocher… En tout cas nous continuerons à défendre notre liberté d’expression !

#Journalrebelle #Guadeloupe

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

UNE DU NUM 68 (décembre 2014) : LES NOIRS AMÉRICAINS MONTRENT L’EXEMPLE ! FAISONS LA PEUR CHANGER DE CAMP !

une_68REBELAu sommaire :
– un dossier sur le racisme aux États-Unis et en France, articles : « Les Noirs américains : les plus pauvres aux USA », « Chaque jour la police raciste tue un Noir ! », « Les Noirs doivent se faire craindre des racistes ! », « Admiral T et Kalash agressés à Paris ! », …
– autres articles : procès Rebelle !, lycée Convenance, lycée Petit-Bourg, Crous Martinique, Crous Fouillole, pilule du lendemain (pharmacies hors-la-loi), Sida (rectorat complice), …

Préparez vos 30 cents, le journal est vendu devant les lycées et la fac. Tous les samedis entre 10h30 et midi, venez nous rencontrer au carrefour Frébault à Pointe-à-Pitre.

#Journalrebelle #Guadeloupe #racisme #BlackLivesMatter #répression #Contraception #mobilisation #Sida

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

RÉPRESSION POLICIÈRE : PROCÈS D’UN JOURNALISTE MILITANT DE RADYO TANBOU

Vendredi 5 décembre, Gérard Quidal, journaliste militant à Radyo tanbou et indépendantiste, était convoqué au tribunal de Pointe-à-Pitre pour outrage et rébellion envers la police. Nous étions une quarantaine à venir le soutenir : des membres de Rebelle !, Combat Ouvrier, UPLG, UGTG, CGTG…
Le 23 juillet 2014, Gérard emmène sa mère qui a le chikungunya chez le médecin. Il se gare en double file près du cabinet car sa mère a du mal à marcher, mais sans gêner la circulation. La police qui était à proximité l’a apostrophé, Gérard se justifie, mais la police ne veut rien entendre. Lorsque Gérard leur dit qu’ils s’attaquent à des problèmes sans importance au lieu de se préoccuper de la vraie criminalité, les flics décident de l’immobiliser et ils l’embarquent au commissariat. Un officier reconnaît Gérard comme un militant, alors ils l’ont retenu 6 heures en garde à vue pour finir par le convoquer au tribunal correctionnel.
Comme pour le procès de Sony et Raphaël, les autorités cherchent à réprimer les contestataires, en particulier ceux qui animent des médias indépendants du pouvoir.
Le procès de Gérard Quidal a été reporté au 24 juin 2015, à 8h au tribunal de Pointe-à-Pitre. Nous devrons être encore plus nombreux pour le soutenir !
#Journalrebelle #Guadeloupe #Répression

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132