SOUTIEN DES ÉTUDIANTS MARTINIQUAIS AU JOURNAL REBELLE !

Plusieurs dizaines d’étudiants du campus de Schoelcher (Martinique) ont signé une motion de soutien en vue de notre procès le 2 décembre.
« En réalité, derrière l’acharnement judiciaire et policier contre Sony et Raphaël, c’est toute la jeunesse qui relève la tête qui est visée. En Guadeloupe comme en Martinique ! »
Ci-dessous la motion.
LE 2 DÉCEMBRE À 13H, SOUTENEZ LES REBELLES ! TOUS DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE !
#Journalrebelle #Guadeloupe #Martinique

MOTION_martiniquehttps://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

LETTRE OUVERTE DE SONY LAGUERRE ET RAPHAËL CÉCÉ, AUX TRAVAILLEURS, AUX CHÔMEURS A LA JEUNESSE OUVRIÈRE, AUX LYCÉENS, AUX ÉTUDIANTS !

Sony et Raphaël, qui sont deux militants du journal Rebelle ! et de Combat Ouvrier s’adressent dans cette lettre à la population et à la jeunesse.
Ce vendredi 28 novembre 19h à la salle Rémy Nainsouta (Pointe-à-Pitre), venez au meeting de Combat Ouvrier sur la répression du journal Rebelle !
LE 2 DÉCEMBRE À 13H, SOUTENEZ LES REBELLES ! TOUS DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE !
Pour le déplacement vers Basse-Terre, nous avons prévu un bus. Contactez nous par message facebook ou par mail pour monter à bord (kontest@wanadoo.fr).
#Journalrebelle
#Guadeloupe

lettre ouverte

Download the PDF file .

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

DOSSIER SPÉCIAL EN TÉLÉCHARGEMENT : LES COMPORTEMENTS COUPABLES DES CHEFS DE L’ÉCOLE EN GUADELOUPE !

Le mardi 2 décembre prochain, à 14h30, aura lieu le procès en appel de nos camarades Raphaël Cécé et Sony Laguerre, animateurs du journal Rebelle ! et également membres de Combat ouvrier.

À cette occasion, nous publions un document intitulé « Qui sont ceux qui nous poursuivent ? ». Bien sûr, il ne s’agit pas des policiers (qui ne sont dans cette histoire que des exécutants) mais des responsables du système éducatif en Guadeloupe. Ce document résume ce que les animateurs de notre journal ont appris sur le fonctionnement de ce système en six ans d’activités dans les lycées et à l’université. Ce document est envoyé au ministère de la Justice et au ministère de l’Éducation nationale.

Lorsque les jeunes de Guadeloupe se lèveront contre cette situation scandaleuse, personne en face ne pourra plus leur dire : « je ne savais pas. »

LE 2 DÉCEMBRE À 13H TOUS DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE POUR DÉFENDRE LE JOURNAL REBELLE !

BrochureREBELLE

Download the PDF file .

LE 2 DÉCEMBRE À 13H TOUS DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE POUR DÉFENDRE LE JOURNAL REBELLE !
#Journalrebelle #Guadeloupe #Répression #lycées #Scandale #Magouilles #Harcèlement #Racisme #Sexisme

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

PROCÈS 2 DÉCEMBRE : DÉFENDONS LE JOURNAL REBELLE !

En 2013, Raphaël et Sony, deux militants du journal Rebelle ! et de Combat Ouvrier, ont été condamnés à 5 et 8 mois de prison avec sursis, après un procès truqué. Pourquoi ? Parce que ce sont des jeunes qui ne baissent pas la tête. Nous avons contesté cette condamnation, le nouveau procès aura lieu le 2 décembre.
LES CHEFS DE L’ÉCOLE VEULENT FORMER DES BONS PETITS NÈGRES QUI ACCEPTENT EN SILENCE CET AVENIR POURRI. NOU PA DAKÒ !
LE 2 DÉCEMBRE À 13H, SOUTENEZ LES REBELLES ! TOUS DEVANT LE TRIBUNAL DE BASSE-TERRE !
Pour le déplacement vers Basse-Terre, nous avons prévu un bus. Contactez nous par message facebook ou par mail pour monter à bord (kontest@wanadoo.fr).
#Journalrebelle #Guadeloupe #Répression

Tract_procès_20nov2014https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132

LE MEXIQUE SE REBELLE !

protest-webDes manifestations massives se succèdent dans les grandes villes du Mexique. La population exaspérée et en colère, après la disparition de 43 étudiants, veut connaître les coupables et n’a plus peur d’affronter le gouvernement corrompu.
Le 26 septembre dernier, des étudiants et des professeurs ont manifesté dans la ville d’Iguala pour obtenir des sous pour l’université. Cette action a gêné le maire et sa femme, l’une des familles les plus riches de la ville proche d’un cartel de trafiquants de drogue. La police a alors tiré sur les étudiants (6 morts, 25 blessés), avant de les embarquer pour les faire massacrer par les bandits du cartel.
La population mexicaine se soulève aujourd’hui. Que sont devenus les disparus ? Rien n’est fait contre les responsables du massacre ! Pourquoi les autorités semblent vouloir étouffer l’affaire ?
C’est une histoire scandaleuse qui montre bien la corruption des autorités et du gouvernement Peña au Mexique, qui réprime les manifestations et s’allie aux bandits. Ils ne reculent vraiment devant rien pour protéger leurs intérêts.
LES MEXICAINS EN ONT ASSEZ, ILS CRIENT « DEHORS PEÑA ! », DEHORS LE NARCOGOUVERNEMENT !

#Journalrebelle #Mexique #Manifestations #étudiants #Répression #FueElEstado

https://www.facebook.com/pages/Journal-rebelle/728189900604132